Variations autour de l’Art nouveau (1900-1907)

Les premières années du XXe siècle correspondent, à Genève, à un triomphe éclatant de la fantaisie créatrice de l’architecte et du pittoresque ; la recherche enthousiaste de la nouveauté côtoie la réaffirmation passionnée d’un lien avec une tradition architecturale perçue comme proprement suisse.

Heimatstil et Art nouveau entretiennent ainsi à Genève un dialogue étroit, tandis que l’ornement connaît un renouveau sans précédent, parallèlement à une revalorisation de l’artisanat, de la ferronnerie forgée à la sculpture décorative.